mercredi 22 juin 2011

subordonnée interrogative indirecte (fiche cours)


L'INTERROGATION INDIRECTE :
On a une interrogation indirecte quand la question est rapportée. (style indirect) . En règle générale, c’est une question reprise par une tierce personne (un narrateur) :
Exemples:
Le médecin lui demanda s’il souffrait d’insomnie.
On peut reprendre sa propre question :
Exemples:
Je veux savoir si le professeur est venu hier.
Je me demande si nous arriverons à l’heure.
Les caractéristiques de l’interrogation indirecte sont :
  • l’utilisation d’un verbe introducteur exprimant une question (demander) ou impliquant une interrogation (dire, vouloir savoir, ignorer, ne pas savoir, montrer...)
  • la suppression de l’inversion du sujet
  • la suppression des guillemets
  • le changement du ton (le phrase interrogative devient déclarative)

Quand l’interrogation est exprimée au style indirect on obtient une subordonnée interrogative. On a donc une phrase complexe contenant une proposition principale (formée par le verbe introducteur) et une proposition subordonnée (qui énonce la question)
Exemples:

Le médecin lui demanda s’il souffrait d’insomnie.
Le médecin lui demanda : proposition principale
s’il souffrait d’insomnie : proposition subordonnée interrogative.
Le touriste me demanda où se trouvait la station de métro République.
Le touriste me demanda : proposition principale
où se trouvait la station de métro République : proposition subordonnée interrogative.
C- FONCTION :
La subordonnée interrogative est complément d’objet direct du verbe de la principale.
Exemple:J’ignore quel sujet nous aurons: proposition subordonnée interrogative, complément d’objet direct de « ignore »
Elle veut savoir comment on distingue les natures et les fonctions : proposition subordonnée interrogative indirecte, complément d’objet direct de « veut savoir »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire